Calanques et Cap Canaille 2019

Six participants sont inscrits : Félix (organisateur), Lise, Tony, Solange, Laurent et Claude. Rosanna, Pascal et Marianne nous accompagnent parfois sur certains sites. Ils dorment au camping.

Cette année nous grimpons 8 jours consécutifs, malgré le mistral violent à certains moments. Pas une goutte d’eau tombée du ciel.

L’option hôtel nous permet de grimper l’après-midi du jour d’arrivée et le matin du jour de départ, de préférence à Cap Canaille, vu la proximité des lieux.

Oui Cap Canaille nous offre plein de ressources en terrain d’aventure. Fantastique falaise très raide, truffée de passages improbables (boyau, taffoni surréaliste, proue déversante…) et toujours très colorée. L’escalade est très variée, soutenue et toujours esthétique en proposant des passages en dalles, fissures, dièdres, dévers plus ou moins marqués, cheminées alvéolées…..Superbe ambiance aérienne au-dessus de la mer. C’est devenu le top 10 de la plupart des cordées qui composent cette cuvée 2019, puisque nous lui consacrons la moitié de notre temps de grimpe !  Les longues voies sont notre priorité.

« Le Voyage du Crabe »  est une voie de 8 longueurs (max 6a) parcourue deux fois à quelques jours d’intervalle par quatre d’entre nous (Tony, Solange, Laurent et Claude), pour son ambiance et la variété de ses strates rocheuses (calcaire, grès, conglomérat…). Il y a aussi « 2 vauriens, 3 canailles » (8 longueurs 6a+) mais avec des passages déjà patinés.

Nous allons souvent nous éclater dans le secteur « Ouvreur de Bouze » (6-7 voies de plus de 100m) avec sa marche d’approche de deux minutes et surtout son grès vertical ou déversant à grosses prises ! Le matin avant notre retour en Suisse, afin de clore notre séjour en beauté, Lise et Félix nous accompagnent dans « Bitard Rudiste » (Cap Canaille). Un peu plus de 100m de verticalité et de dévers (6a) louvoyant entre toits, surplombs, dièdres…que du bonheur !!!

Le parking de la Gineste est interdit aux véhicules. Un jour de mistral c’est donc de l’hôtel que toute l’équipe part à pied avec son matériel pour accéder à la calanque d’Envau. Une marche d’environ deux heures et autant au retour. Félix et Lise font ce trajet deux jours de suite ! Le mercredi c’est Laurent et Claude qui retournent à pied de l’hôtel à la calanque d’Eissadon pour aller « Sur les Traces de Gaston » (9 longueurs autour de l’aiguille d’Eissadon) (6a) et La Chandeleur (130m 6a+).

Les différents sites de la calanque de Sormiou ont beaucoup de succès : Bec de Sormiou, Archipel, Rumpe Cuou, Dièdre Guem….Calcaire blanc genre pierre-ponce. Les différentes cordées se répartissent dans ces secteurs selon les envies.

Merci à toute l’équipe pour le bon déroulement de cette semaine et l’ambiance fort sympathique.

Au plaisir de partager une prochaine édition 2020 !

Amitié

Claude


Retrouver l'ensemble des photos en suivant ce lien : https://photos.cas-chauxdefonds.ch/index.php?/category/calanques-cap-canaille-2019