Les courses

Quel est le niveau de préparation exigé pour participer aux courses et aux cours ?
Il faut avoir une bonne condition physique, une connaissance des techniques alpines et une endurance adaptées au type de la course, à sa longueur et à sa difficulté (voir les indications codées qui figurent dans le carnet des courses, en regard de chaque sortie). Il est indispensable de bien vérifier, à l'avance, le choix et l'état de son équipement, en fonction des exigences de la course ou du cours.

Comment s'inscrire aux courses ?

L'inscription se fait auprès du chef de course. Pour quelques courses, il y a une date limite d'inscription (guide, réservation en cabane, ...), s'annoncer au plus tard une semaine avant.

Pour les courses de deux ou plusieurs jours, s'annoncer un mois à l'avance si il n'y a pas d'autres indications. Les participants s'engagent par leur inscription à participer à la course et supportent les frais d'annulation en cas de désistement.

Avertissement
Le fait de s’inscrire et participer à une course implique l’acceptation de tous les risques liés à la pratique de l’alpinisme et de la haute montagne, étant entendu qu’en général, les courses ne sont pas encadrés par des guides professionnels, mais par des clubistes bénévoles pratiquant l’alpinisme à titre occasionnel.

IMPORTANT
Les courses au programme de la section sont également en principe ouvertes aux membres des groupes OJ, ALFA et AJ. Toutefois, les enfants (AJ) doivent être accompagnés sous la responsabilité d’un parent et l’accord du chef de course sollicité.

STAMM

Le stamm est organisé au gré des organisateurs et clubistes - rue du Progrés 91a/2ème étage Est. Dans tous les cas, il faut contacter le responsable de la course!

Echelles de difficultés

Les informations sur le degré de difficulté constituent une aide importante dans la préparation d'une course, car elles permettent d'en résumer les exigences. Ces échelles ont en commun l'écart important qui existe entre le degré le plus facile et le plus difficile.

Vue d’ensemble des échelles de difficultés du CAS

Echelles des difficultés

Cette vue d'ensemble montre le rayon d'application des échelles de difficultés du CAS en matière de sports de montagne. Les délimitations entre randonnée en montagne, randonnée alpine, alpinisme et escalade d'une part, et entre courses à skis/snowboard et courses à raquettes d'autre part, ne sont pas absolues. Les randonnées alpines exigeantes à partir de T5 nécessitent d'avoir le pied sûr au même titre que les courses d'alpinisme, même si le terrain concerné ne nécessite généralement pas de matériel technique d'assurage.

Echelle pour l'état de l'équipement

L'échelle CAS pour l'état de l'équipement a été déveoloppée par le CAS pour estimer l'état des voies. La voie est évaluée selon les possibilités d'assurage, la distance et la fiabilité des pitons. 

Echelle pour la haute montagne

L'échelle CAS pour la haute montagne a été développée spécialement pour les courses de haute montagne sur rocher et glace. Elle est utilisée comme référence pour la graduation des routes dans des conditions météorologiques normales et sèches et se base sur des points clefs du tableau.

Comparaison des différentes échelles de difficulté

Aperçu des différentes échelles de difficulté :

UIAA, USA, Australie, Grande-Bretagne, France, Afrique du Sud

Cotation courses raquettes

La Cotation du CAS courses raquettes est une échelle développée spécialement pour les courses en raquettes. Elle est divisée en six niveaux différents : de WT1 (le plus facile) à WT6 (le plus dure). « WT » signifie trekking hivernal

Echelle courses à ski

La cotation du CAS courses à ski est une échelle spécialement développée pour les randonnées à ski. Elle est divisée en sept niveaux différents : de F (facile) à EX (extrêmement difficile).

Cotation randonnée en montagne et randonnée alpine

La cotation CAS de randonnée en montagne et randonnée alpine est utilisée pour l’évaluation des sentiers de montagnes. Elle est divisée en sept niveaux différents : de T1 (le plus facile) à T6 (le plus difficile). « T » signifie trekking.  

Cotation via ferrata

Il existe différentes cotations régionales pour les via ferrata. En Suisse, la " Cotation Hüsler " s'impose petit à petit.